ECRIVAINS-FR

Un forum VIP pour ceux qui veulent écrire des bouquins en tous genres.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 le bois du violoncelle

Aller en bas 
AuteurMessage
morea
Nouveau
Nouveau


Nombre de messages : 2
Date d'inscription : 04/09/2006

MessageSujet: le bois du violoncelle   Lun 4 Sep - 20:35

bon voilà l'introd 'une histoire dont je connaît déjà la fin, mais attention je ne suis qu'un humble amateure qui n'as pas de diplôme en lettre , je fait ça parce que j'aime bien raconter des histoires !

Le bois du violoncelle
Dans un petit coin du monde extérieur un ébéniste travaille paisiblement dans son atelier. Ses gestes, précis et minutieux sont la pure expression de son savoir faire et de sa passion pour son métier .Depuis plus de trente ans cet homme au caractère haut en couleur, s’émeut uniquement devant une souche de bois qui prend forme sous ses mains expertes.

Dès l’enfance il était prédisposé par tout ce qui touchait à l’art ; il peignait ses figurines de plomb en leurs donnant plus de vie que ne saurait le faire Dame nature avec un homme, le résultat était stupéfiant.
Il leurs inventait des histoires de pirates et de sombres forêts qui servaient de refuge aux opprimés, et d’autres encore sur des voyages d’un autre monde ; bref, une imagination fertile et inventive et un certain talent pour les différentes formes d’art, l’ont amené de fil en drôles d’aiguilles au métier d’ébéniste.
Avec les années il avait pris conscience que le bois était la matière la plus noble et la plus proche de son esprit de créativité. Chaque forme de chaque branche est unique dans tous l’univers, pas un seul arbre ne trouve sont double, les feuilles se ressemblent toutes tout en cultivant la différence.

De ce seul point de vue une infinité de possibilités reproductibles à l’infinie se présentent alors, comme un livre qui ne finirai jamais et dont l’histoire ne cesserai d’être passionnante.
Voilà une idée qui pouvais séduire Mr Leminte, aucune limite à son esprit ècxécivement créatif !
Des lors qu’il avait acquis tous les secrets nécessaires dans l’art de sculpter et de tailler le bois, il ne cessa de travailler.
Quand on lui commandait besogne, il matérialisait ses pensées dans un bout d’arbre qu’il allait déniché dans une forêt ou un sous bois.
Ceux à qui profitaient l’ouvrage restaient ébahis d’admiration devant tant de raffinement et de beauté.


L’âme de Leminte était peu corruptible, l’argent n’avait aucune valeur à ses yeux, bien que tout de même utile, tout au plus il lui servait d’échange aux divers marcher du coin.
Rien n’était plus important pour lui que de travailler à sa guise et comme il entendait, en partant d’un seul fait : que se soit intéressant et exaltant.
Il lui arrivait souvent de claquer la porte à un tas de gens, simples ou notables,qui venaient lui réclamer si il lui plaisait de leurs livrer une imitation de salon aperçut quelques temps auparavant chez un seigneurs, d’un royaume lointain.
Les malheureux ! Mr Leminte, faire une copie ? En voilà une insulte, une infamie un déshonneur !
_ « jamais ! Si j’agissais ainsi, comme un voleur je ne me conduirais et ainsi les gens me montreront ! Non, je n’ai pas l’intention d’étendre mon royaume au de là de mon atelier, et maintenant fichez moi le camps avant que ce soit moi qui vous y envois ! Vous voulez que l’on vous prennent pour un roi ? Hé bien, vous n’avez qu’as vous acheter une couronne ! ».
Ainsi s’exprimai son caractère comme je vous le disais haut en couleur !
Et si vous aviez croisé la carrure Mr Leminte vous auriez aisément compris qu’il était inutile d’insister et qu’il valait mieux passer son chemin.





Comme dans tous les récits il n’y a pas d’histoire sans aventure, et si l’on se penche un peu sur la vie de Mr leminte on ne peut empêcher d’éveiller notre curiosité, du moins pour ceux qui aiment ce genre d’histoire.
On lui prête un tas d’aventures aussi étranges que farfelus les une que les autres ; est ce des contes pour enfant, des mensonges qui on grandi ou des légendes auquel on prête une part d’imaginaire et une part de vérité ? En tout cas des rumeurs circules à tout vas sur son sujet.

Un jour il est partie vers les rivages ou s’achèvent les terres et ou commence les grandes eaux .Ont raconte qu’il y est resté quelques années car des navigateurs lui avaient demandé de construire un navire de plus de cinquante mètre de long, leur embarcation avait sombré au cours d’une terrible bataille.
A cet instant n’importe qui serait parti en courrant mais pour lui le défi était trop tentant !
Il se mit au travail pendant plus de dix ans , ne demanda comme salaire que le gîte le couvert et de quoi se distraire de temps en temps, mais le jours venus il embarqua avec l’équipage à bord du navire qu’il avait baptisé L’Ambre -perline .
L’étendard de l’ambre-perline, un soleil éclairant une perle renvoyant son rayon à l’horizon, était le plus célèbre de tout les grand navire de ce monde, autant pour sa splendeur et sa majesté que pour son équipage.
A la fois sage et conquérant, intellectuelle et pirates d’étranges personnage qui dérangeais car ils étaient libre de pensé en tout état de cause. Il voyagère cinq ans durant jusqu’au jours ou le navire revint sur nos terre et Lemint du faire ses adieux à l’Ambre-Perline



Des histoires de ce genre il en a vécut de toutes sorte, mais les plus étranges sont parfois les plus simple et celle qui suit est arrivée sans crier gare…



morea
ps il y a encore quelques fautes de tournures de terminaison etc , mais je vais arranger ça j'attend vos critiques merci !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Thor HDA
Habitué
Habitué
avatar

Nombre de messages : 91
Localisation : Yvelines
Date d'inscription : 13/05/2006

MessageSujet: Re: le bois du violoncelle   Ven 10 Nov - 17:21

original ....

et pas mal écrit Wink

On attent d'autres nouvelles avec impatience

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://paleontologia.free.fr
morea
Nouveau
Nouveau


Nombre de messages : 2
Date d'inscription : 04/09/2006

MessageSujet: Re: le bois du violoncelle   Dim 12 Nov - 16:25

Wink Merci pour cet encouragement, le texte a évolué depuis que je l'ais posté ,quelques minime changement pour qu'il soit plus fluide à la lecture .
mais sinon je posterais un premier chapitre qui s'ébauche petit à petit ce n'est pas du grand art mais je pense modestement que c'est distrayant.
morea
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Thor HDA
Habitué
Habitué
avatar

Nombre de messages : 91
Localisation : Yvelines
Date d'inscription : 13/05/2006

MessageSujet: Re: le bois du violoncelle   Sam 9 Déc - 18:37

ben vas-y poste la nouvelle version

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://paleontologia.free.fr
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: le bois du violoncelle   

Revenir en haut Aller en bas
 
le bois du violoncelle
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Aliens des bois champignon pieuvre
» bois de cèdre
» [Tuto] Des jolis bois
» Réédition de Gabriel Ferry, Le Coureur des bois
» Joujoulac DS en bois Paris 1956

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
ECRIVAINS-FR :: Extraits-
Sauter vers: